Histoire

dandelion-843584_1920

 

D’où vient le principe d’irrigation du côlon, un peu d’histoire…?

Des tablettes sumériennes (- 2500 av. JC), aux manuscrits égyptiens (papyrus d’Ebers -1550 av. JC), de la Mésopotamie à la Chine ancienne, les Indiens d’Amérique, la Grèce, les évangiles esseniens et la tradition yogi de l’Inde, en passant par les recommandations d’Hippocrate, Galien, Celse, les médecins du Moyen–Age, Ambroise Paré (XVIème siècle) et, plus récemment, les Drs Kellogg, Jensen, Vasey, Brosh, Irons, Carton, Kousmine et bien d’autres, défendent le fait que le nettoyage intestinal est une clé incontournable pour le maintien d’une bonne santé. Toutes ces anciennes civilisations accordaient la plus haute importance au bon fonctionnement du gros intestin et aux nombreuses manifestations abdominales. La constipation, qui signifie intoxication de l’organisme, était pour eux la source de toutes les maladies, tant physiques que mentales. Elle devait être combattue énergiquement. Des techniques de cures et de nettoyage interne étaient alors préconisées (clystère, purge, douche rectale, lavement…) comme simple mesure d’hygiène, comme action thérapeutique, combinées avec des règles diététiques saines et souvent associées à une démarche spirituelle comme procédé de purification intérieur. Cela faisait partie du vécu quotidien.

Le lavement du côlon continua à être utilisé par les médecins américains et pratiqué jusque dans les années 1970. Il existe de nombreuses archives rapportant l’usage thérapeutique de cette technique dans les spas impériaux en Europe (Autriche, France, Allemagne, Suisse). Depuis, malheureusement, la notion d’hygiène intestinale a été peu à peu négligée, laissant place aux traitements symptomatiques par les médicaments pharmaceutiques, notamment les laxatifs.

À ce jour, en matière de médecine holistique, les Etats-Unis se posent en chef de file, tout particulièrement concernant l’irrigation du côlon. En Europe, l’usage de cette méthode est fréquent en Grande-Bretagne, en Allemagne et en Suisse ainsi que dans les stations thermales de République Tchèque et de Hongrie. Dans ces pays, on pratique le nettoyage du gros intestin aussi naturellement que si on allait chez le dentiste ou l’esthéticienne pour un soin quelconque. Aujourd’hui, l’irrigation du côlon est proposée dans de nombreux hôpitaux et dans un grand nombre d’établissements dédiés au bien-être dans le monde. Cet acte y est même couvert par certaines compagnies d’assurances. En France, cette méthode est encore peu connue et pratiquée.

© 2021 A MarketPress.com Theme